LA RÉPUBLIQUE

a1

Entrer une légende

Par Christine Deviers Joncour

 Comment aujourd’hui traiter de la République française quand elle se trouve noyée dans un système européen qui l’enferme et que l’Europe elle-même se trouve phagocytée par un ordre atlantiste et mondial. Comment la dissocier de ce conglomérat de systèmes financiers internationaux qui s’arrogent le droit de nous diriger et imposer ses lois. Comment s’y retrouver dans ce fatras de gouvernance venue d’ailleurs, de gens que nous ne connaissons pas pour la plupart.

Oui, notre République est prise en otage. Notre identité nationale peu à peu nous échappe. Nos gouvernants au fil du temps n’ont d’autre choix que de se mouler dans ce carcan européen atlantiste et renoncer aux belles promesses pré-électorales. Le sens du mot Référendum n’a plus aucune signification. Et par voie de conséquence de plus en plus le sentiment anti-européen semble s’accroître dans la plupart des opinions publiques des Etats membres.

Par Ariane Walter

Nous vivons une page de l’histoire de France… « La France au début du 21ème siècle. » C’est ce qu’on a tiré à la loterie du hasard. « Tu vivras en France au début du 21ème siècle. » Certains, issus du 20ème, ont dû se dire : « Chic, je vivrai encore! »

Mais non, pas chic du tout. Il aurait mieux fallu disparaître avant de voir cet appauvrissement d’une langue glorieuse qui se limite désormais à deux mots:

« Dette et terrorisme ». Regarde les lois qu’on te prépare!

Les survivants du 20ème siècle qui se trouvent engagés dans ce no man’s land, se souviennent de tout ce qu’on leur avait promis. Après les grandes guerres monstrueuses, une ère de paix et de progrès infini! La prospérité pour tous avec, chacun, sa cuisine en formica, le cancer guéri, les voyages dans la lune tous les week-ends, les hélicoptères personnels! La fin de la faim dans le monde!  

Mais ce n’est pas ça du tout.

Nous ne sommes plus que de la viande à mafia. On nous tourne dans un chaudron de cannibales invisibles, d’incapables qui gèrent des bénéfices, en étant totalement incapables de gérer une population! Plus de sept milliards d’humains!

Alors, qu’est-ce qu’on fait? S’indigner? Certes!

Les peuples ont cette chance de vivre une nouvelle révolution tout aussi fabuleuse que celle de l’imprimerie. Internet est le grand choc qui est entré petit à petit dans nos vies, révélant doucement la puissance de son incroyable technologie. Nous vivons, comme les anciens dieux qui observaient les Grecs et les Troyens et intervenaient dans leurs combats. Nous aussi nous observons et nous intervenons. Le Net est un rugissement de révélations et de colères.Et il est difficile de gouverner en le négligeant.

« Vox populi vox dei… »

Hé oui… Nous n’avons plus besoin de livres d’Histoire. L’Histoire est un flux qui nous nourrit de vérités, de faussetés que nous trions comme d’antiques chercheurs d’or que les évènements rongent car, par tous les canaux, surtout par ceux d’une propagande excessive, ridicule, les réalités viennent à eux, jour après jour, comme autant de coups de boutoir, comme autant de vagues qui finissent par faire du sable des falaises les plus dures.  « Les affaires, sont les affaires… », disent certains. Mais les lois de l’Humain qui sont les lois de l’harmonie universelle leur sont supérieures.

Le choix est fait.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s